Traitement thermique

Les fours de trempe entièrement automatisés permettent de raccourcir les temps de transfert et d’optimiser le déroulement des processus.

Le traitement thermique est réalisé dans un four continu. Un transporteur vibrant permet une répartition régulière des pièces sur la bande sur laquelle elles sont introduites dans le four à courroie sous gaz inerte. Elles sont ensuite chauffées électriquement sous l’effet d’un gaz inerte spécial pour atteindre une température allant jusqu’à 900°C avant d’être trempé dans un bain d’huile pour revenir à une température d’environ 70°C. Elles sont ensuite acheminées dans un système de nettoyage permettant d’éliminer les traces d’huile dans un premier temps.
Dans une seconde station, les éléments d’assemblage sont lavés à l’eau savonneuse. La troisième et dernière étape permet de sécher les pièces. À présent, les pièces nettoyées et séchées sont amenées dans le four de revenu où elles obtiennent la dureté, la ductilité et la résistance souhaitée. Les températures de recuit se situent généralement entre 340° et 620°C. Pour une meilleure manipulation, les éléments d’assemblage sont ensuite refroidis à température ambiante dans un bain d'émulsion. La marchandise trempée et revenue est ensuite séchée et évacuée pour les différents tests.