Les nouvelles techniques permettent d’économiser du poids dans la construction mixte

Jusqu'à présent, il était impossible d'assembler l'aluminium avec de l'acier formé à chaud. Mais ceci a été rendu possible grâce à la technique de soudage d’éléments par résistance. Le nouveau procédé a été employé pour la première fois dans fabrication en série à grande échelle de la plage arrière de la limousine Passat B8.

Le développement de solutions du montage en série de constructions légères requiert du temps et des compétences. Il est particulièrement profitable de réduire le poids de la carrosserie, car elle représente environ 40 % du poids total d’une voiture. Jusqu’à présent, il manquait encore la possibilité d’assembler l’aluminium avec des aciers emboutis, formés à chaud et martensitiques. À présent, ceci a été rendu possible avec le soudage d’éléments par résistance. Pour cela sont introduits des éléments métalliques de soudage par résistance dans la tôle en aluminium. Ainsi, il est possible d’assembler les tôles avec des tôles en acier et par des moyens classiques de soudage par points dans les installations de montage existants.

« Nous pouvons fournir un concept de développement convaincant qui a été adopté par le groupe de Vokswagen », affirme le directeur des ventes de ARNOLD & SHINJO Uwe Wolfarth.

Vous pouvez également consulter des informations détaillées à ce sujet dans notre communiqué de presse (information de presse : Flexweld®).